arrow-down-2arrow-downarrow-rightarrow-upfacebook-colorfacebookgallerygoogle-colorgoogleico_allacciamento_acquaico_aria_condizionataico_asciugacapelliico_cassaforteico_clockico_downloadico_frigoriferoico_galleryico_lavastoviglieico_linkico_mapico_microondeico_parkingico_presa_energiaico_riscaldamentoico_sendico_servizi_igieniciico_socialico_telefonoico_tvico_wifilogo_le-dunemeteopage-arrow-leftpage-arrow-rightpage-listpenpinterestsharetwitter

Les « vallées » sont des zones lagunaires caractéristiques des lagunes du Haut Adriatique, séparées de la lagune ouverte par des digues qui les excluent des flux et reflux de la marée.
Ces bassins peu profonds d'eaux salées et saumâtres forment des zones très particulières, équipées depuis des temps très anciens pour la pisciculture et parfois la chasse.
Dans la lagune de Venise, elles occupent un sixième de toute la surface lagunaire, soit près de 9000 hectares, réparties en 28 « vallées », de propriété domaniale et pour la plupart gérées par des particuliers.
Les installations de ces structures sont constituées de miroirs d'eau, de canaux artificiels ou naturels, de lais et de structures fonctionnelles pour gérer les apports d'eau douce ou salée :
- les « chiaviche », des vannes utilisées pour le raccordement et l'échange hydrauliques ;
- les « lavorieri » et les « peschiere », des bordigues et des pêcheries destinés à la capture et à l'élevage du poisson ;
- les « casoni », grands bâtiments réservés au personnel et aux services de direction et administratifs ;
- les « botti », des abris de chasse disséminés dans les bas-fonds.
 
© Villa al Mare snc - Davide Ballarin
Tous droits de reproduction réservés. La reproduction totale ou partielle, sous quelque forme, sur quelque support et par quelque moyen que ce soit est interdite sans l'autorisation écrite de Villa al Mare snc - Davide Ballarin